L’indice de réparabilité

Depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité est obligatoire pour 5 types d’appareils:

  • lave-linge à hublot
  • smartphone
  • ordinateur portable
  • téléviseur
  • tondeuse à gazon électrique.

Son objectif ? Lutter contre l’obsolescence en informant le consommateur sur le caractère réparable ou non d’un produit au moment de l’achat .

Que vous achetiez l’un des produits soumis à l’indice de réparabilité en magasin ou sur internet, son indice de réparabilité doit être communiqué sur le produitson emballage ou bien la fiche produit dans le cas d’un achat à distance.

L’indice de réparabilité de chaque produit est noté sur 10. Plus un produit est réparable, plus la note sera élevée.

Afin de faciliter la lecture de l’indice, un code couleur accompagne la notation, allant du rouge vif pour les produits non réparables au vert foncé pour les produits réparables aisément.

Afin de déterminer l’indice de réparabilité d’un produit, plusieurs critères sont pris en compte. Il s’agit notamment de :

  • la durée de disponibilité de la documentation technique
  • la facilité de démontage et les outils nécessaires pour y parvenir
  • la durée de disponibilité des pièces détachées
  • le prix des pièces détachées rapporté au prix du produit neuf.

Il appartient au fabricant de calculer l’indice de réparabilité du produit qu’il propose à la vente. Pour ce faire, il doit s’appuyer sur un barème déterminé précisément par décret pour chaque catégorie de produit.